dormakaba
Actualités & Medias
Actualités & Medias

Villes intelligentes : le futur est connecté

À quoi ressemble la ville du futur ? Une chose est certaine : elle est complètement connectée grâce à des technologies de pointe. Une ville intelligente connaît les besoins précis de ses habitants et se caractérise par la fonctionnalité, la sécurité et le développement durable.

Quel impact cela a-t-il sur nos vies ?  Dans notre série "Villes intelligentes", nous commençons par le thème "Hébergement".

Ville connectée

C'est l'heure de pointe. Sur la route principale à l'entrée et à la sortie de la ville, une queue interminable de véhicules avance lentement. L'air est étouffant. Suite aux embouteillages, la foule peine à se frayer un chemin à travers les rues surpeuplées. Ceux qui le peuvent, se cloîtrent dans des appartements exigus d'à peine 10 mètres carrés.

Bruyante, sale, pénible, voilà les adjectifs qui pourraient qualifier la ville du futur ; n'importe laquelle des 50 mégalopoles qui abriteront plus de 10 millions de personnes.

Les personnes sont attirées vers les centres urbains en quête d'une formation plus poussée et de meilleures opportunités d'emploi, ainsi que de soins plus fiables dans l'espoir d'atteindre une espérance de vie plus élevée. Il y a 100 ans à peine, une personne sur 50 était citadine ; à l'horizon 2050, les deux tiers de la population mondiale vivront en ville. Or cette urbanisation ininterrompue met en péril les infrastructures, et les visions d'avenir les plus sombres pourraient devenir une triste réalité.

Villes intelligentes et personnalisées

Mais le concept d'une ville intelligente pourrait remplacer cette vision sombre : équipée des dernières technologies, elle est en mesure de s'adapter parfaitement aux besoins de sa population et de permettre l'optimisation de l'habitabilité des centres urbains à l'avenir. Cela repose sur l'utilisation des mégadonnées, soit d'énormes volumes de données collectées provenant de domaines tels que Internet, les réseaux mobiles, le trafic et le secteur de l'énergie.

L'analyse de ces données nous permet de faire des prévisions précises qui sont ensuite utilisées par exemple pour la mise en réseau des appareils via des réseaux IP : une balade au centre commercial devient personnalisée, les réfrigérateurs commandent les courses, et les feux de circulation passent automatiquement au rouge... Le développement de nos centres urbains en villes intelligentes touche tous les aspects de la vie quotidienne.

Hébergement

Maisons intelligentes – des espaces de vie d'une qualité inégaléee

En raison de la pénurie d'espace, les villes futur se construisent de plus en plus vers le haut, les innovations en architecture permettant de construire dans le ciel des maisons optimisant ainsi l'espace tout en restant confortables. Travaillant avec les contraintes spatiales, cette nouvelle culture du bâtiment urbain vise à préserver la qualité de vie, d'où l'intégration de petits parcs et de jardins soigneusement aménagés qui ornent parfois les toits.

Toutefois, pour répondre au besoin croissant d'espace sur le long terme, les architectes doivent se montrer encore plus innovants : par exemple, la ville de Mexico s'est lancée dans la construction du tout premier gratteterre : un bâtiment en forme de pyramide enfoui jusqu'à 300 mètres, doté d'un puit recouvert par une dalle en verre permettant d'éclairer l'ensemble de la structure avec la lumière du soleil.

Pendant ce temps, les villes se situant au bord des fleuves ou des lacs se tournent vers les maisons flottantes. Dans le sud-est d'Amsterdam, on trouve tout un quartier de maisons flottantes s'étendant sur 10 000 mètres carrés. Et l'idée est également en plein essor à Londres, où le nombre de propriétaires de maisons flottantes a augmenté de 57 % au cours des quatre dernières années. La tendance promet de se poursuivre à la hausse. Que ce soit au-dessus ou au-dessous du sol, sur l'eau ou sur la terre, il est crucial que les maisons soient sans danger, efficaces du point de vue énergétique et, surtout, confortables.
Les systèmes domotiques intelligents rendent cela possible. Par exemple, les alarmes d'incendie et les caméras de surveillance peuvent être contrôlées via un smartphone pour alerter les utilisateurs en cas de danger. Le chauffage et l'éclairage peuvent également être gérés à distance, ou réagir indépendamment des facteurs externes pour économiser de l'énergie. Les appareils ménagers remplissent leur tâche même en l'absence des  propriétaires.